Santo Domingo de la Calzada – Belorado

Le Puy-en-Velay - Santiago de Compostela 2009

Chose promise, chose due, je dois vous raconter le miracle de la poule et du coq de Santo Domingo de la Calzada. Mais tout d’abord, autant en profiter pour vous dire deux mots de ce Saint Dominique, moine bénédictin né à Viloria de la Rioja en 1019, grand maître d’œuvre à qui l’on doit un pont sur l’Oja, une route et un hospice pour les pèlerins. Ces réalisations lui valurent l’ajout de “la chaussée“ à son nom et firent de lui le patron des ingénieurs Ponts et Chaussée.
sin-tatulo-1
Quant aux deux célébrités de la cathédrale de Santo Domingo, la poule et le coq que vous découvrez dès votre entrée dans la nef, dans un poulailler de bois suspendu à 3/4 mètres de hauteur, elles commémorent un surprenant miracle.
Un jeune pèlerin, voyageant en famille, avait été injustement pendu pour vol suite à la dénonciation d’une servante jalouse. Éconduite, celle-ci avait caché de la vaisselle d’argent dans ses bagages. De retour de Compostelle, ses parents l’entendirent leur dire du haut de son gibet qu’il était toujours vivant parce que Saint Jacques le protégeait. Ils s’adressèrent alors à un juge pour le faire libérer et celui-ci, qui était en train de manger des volailles rôties, leur répondit avec ironie : “Il est aussi vivant que ce coq et cette poule vont se mettre à chanter“. Et, ô miracle, le coq se mit à chanter et la poule à caqueter. Aussitôt, le magistrat fit détacher l’innocent et pendre à sa place la fautive.
dscf5232
Laissons ces belles légendes de côté pour revenir à nos moutons, pour retrouver les longues files de pèlerins qui, aujourd’hui encore, ont longé avec obstination la N120.
dscf52311
Au milieu de vastes étendues parfaitement cultivées, nous avons avancé sous le soleil, encouragés par les nombreux coups de trompe des chauffeurs routiers.
dscf5229
Les villages sont parfaitement répartis sur le parcours, me permettant de me ravitailler en eau fraîche. Malheureusement, le Chemin n’a plus rien d’intimiste depuis qu’un important groupe organisé est venu grossir le flot des marcheurs.
dscf5239
Mais les auberges de Belorado, surveillées par les cigognes depuis le haut de leur clocher, sont suffisamment nombreuses pour que j’arrive encore à trouver un lit.

Samedi, 30 mai 2009, quarante-troisième étape.
Belorado – San Juan de Ortega
24,4km, 6h10 de marche.


2 Réponses pour “Santo Domingo de la Calzada – Belorado”


    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'mytheme_comment' not found or invalid function name in /home/jacquesv/public_html/blog/wp-includes/comment-template.php on line 1242

    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'mytheme_comment' not found or invalid function name in /home/jacquesv/public_html/blog/wp-includes/comment-template.php on line 1242

Écrire