Monreal – Puente La Reina

Le Puy-en-Velay - Santiago de Compostela 2009

Heureusement que je n’ai qu’une confiance relative en la météo. Hier, elle nous annonçait une journée fraîche et nuageuse. Levé à 6h00, j’étais le premier à quitter le gîte. Plus de trente kilomètres, 8h00 d’effort, ça se respecte. La tête de la figue de Monreal, qui domine la vallée, est enveloppée de nuages, il ne fait pas chaud, je supporte la veste et enchaîne les kilomètres… Ezperun, Gurundiain, deux villages à consonance basque sont avalés dans le petit jour.
dscf5032
Le sentier monte, descend, remonte au milieu des genêts, sur le flanc de la sierra de Alaiz. Il est 10h00, l’heure sacrée de l’“almuerzo“ (surtout que je n’ai pas déjeuné) quand je commande une ration de “patatas bravas“ et un “bocadillo de jamon y queso“ dans l’unique bar de Tiedas. Trois quarts d’heure plus tard, rassasié, je repars et découvre avec étonnement que la couverture de nuages a disparu et que le soleil est bien présent. J’enlève la veste, j’ai encore 18 kilomètres à parcourir et ça risque d’être chaud.
dscf5037
Après un faux plat qui me mène à Muruarte de Reta, je plonge vers Eneriz. La piste n’est pas difficile, mais la descente est longue. En contrebas, le nouveau canal de Navarre m’indique le chemin. Bel ouvrage !… J’essaie de me faire léger (je sais, c’est pas facile), en prenant appui sur mes bâtons, pour ne pas trop solliciter mes genoux, mais c’est à l’avant du tibia gauche qu’apparaît une légère tendinite. Il fait maintenant très chaud, le vent est tombé, je ralentis mon rythme et raccourcis mes pas. En traversant Eneriz, je profite de l’ouverture du café social, pour avaler deux Pepsis. Pas facile de repartir, il me reste 8 kilomètres et il est 13h00. J’ai déjà vidé 3 bidons de 1 litre, cela ne fait que dix minutes que j’ai quitté le bar et j’attaque le quatrième.
Petit à petit, Anton (l’Allemand) que je n’avais pas vu de la matinée, revient sur moi. La jonction se fait à proximité de la chapelle d’Eunate (prononcer E-ou-nate, comme Ba-y-rou).
dscf5049
Cet édifice du XIIéme présente comme originalité principale d’être octogonal et d’être ceinturé d’arcades, comme un cloître extérieur à ciel ouvert. Il semblerait que ce fut une chapelle funéraire consacrée aux morts du pèlerinage. Du coup, je ne m’attarde pas.

Il est 15h30, quand j’entre dans Puente la Reina, point de convergence des voies françaises de Tours, Vézelay, Le Puy et Arles.
Demain sera un autre jour, sur le “Camino frances“.

Dos fotos para Gabriel y Elvira.
Gaby: el ternerito, porque te parece un poco cuando te enfadas.
dscf4812
Elvira: una mariposa elegante como cuando bailas.
dscf5046
Besos a los dos.

Samedi, 23 mai 2009, trente-septième étape.
Puente la Reina – Estella
22,9km, 5h45 de marche.


4 Réponses pour “Monreal – Puente La Reina”


    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'mytheme_comment' not found or invalid function name in /home/jacquesv/public_html/blog/wp-includes/comment-template.php on line 1242

    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'mytheme_comment' not found or invalid function name in /home/jacquesv/public_html/blog/wp-includes/comment-template.php on line 1242

    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'mytheme_comment' not found or invalid function name in /home/jacquesv/public_html/blog/wp-includes/comment-template.php on line 1242

    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'mytheme_comment' not found or invalid function name in /home/jacquesv/public_html/blog/wp-includes/comment-template.php on line 1242

Écrire