Leòn – Hospital de Òrbigo

Le Puy-en-Velay - Santiago de Compostela 2009

Réveil avant l’aube. Il est 6h00 et Leòn (la ville) dort encore quand je me mets en route. Le premier thermomètre lumineux rencontré indique 7°. J’ai d’abord cru que le chiffre des dizaines était en panne, mais non, il caille vraiment… L’extrême faubourg de La Virgen del Camino est atteint peu avant 8h00, un petit bar me permet de déjeuner et de me réchauffer. Un coup d’œil au cadran de ma montre me confirme que je suis bien le 9 juin en Espagne et pas le 9 mars en Belgique. Aujourd’hui, je vais arpenter pour la dernière fois la Meseta du Nord-Ouest avant de m’attaquer, demain, aux contreforts des monts de Leòn. Le paysage devrait changer radicalement. En attendant, j’ai encore le choix entre deux itinéraires, l’un qui suit l’omniprésente RN120, l’autre qui s’en éloigne et qui relie quelques gros bourgs agricoles. Refusant la mesquinerie, j’opte pour le Chemin le plus long (+3,6km) mais le plus calme.
dscf55231
Et c’est parti !…
Entre Oncina de Valdoncina, Chozas de Abajo et Villar de Manzarife, le paysage est en tout point semblable à celui rencontré lors des étapes précédentes. Il est temps que je m’arrête dans le bar de Villar pour casser la croûte. Classique, je commande un sandwich et un soda.
Arrive un bon quintal Allemand, tout en rondeur, qui commande deux 1/2 litres de bière. Les pintes sont juste servies qu’entre un deuxième quintal, copie conforme du premier. Il se précipite sans rien dire sur la chope et part, avec, aux toilettes. Je ne peux m’empêcher d’éclater de rire quand le teuton pressé ressort des “servicios“, toujours avec son verre à la main, mais à moitié vide. C’est ce qui s’appelle gérer, à flux tendu, la contenance de sa vessie.
dscf5530
Le soleil réchauffe l’atmosphère, le ciel est parcouru par de beaux nuages pommelés et il ne me reste plus que 14km à couvrir en deux longues lignes droites égales. J’ai un peu mal aux pieds, mais je continue d’avancer au milieu d’un vaste réseau de canaux et de fossés, entouré de cultures parfaitement irriguées. Je fais un dernier effort pour me hisser sur la passerelle qui enjambe l’autoroute A20 et je redescends vers le célèbre pont romain d’Òrbigo, le plus long du Chemin.
dscf5532
Bonne adresse pour ceux qui préparent leur Chemin: Auberge privée Nuestra Señora de Lourdes.

Mercredi 9 Juin 2009, cinquante deuxième étape.
Hospital de Òrbigo – Astorga
16,5km, 4h00 de marche.


Une Réponse pour “Leòn – Hospital de Òrbigo”


    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'mytheme_comment' not found or invalid function name in /home/jacquesv/public_html/blog/wp-includes/comment-template.php on line 1242

Écrire